Jean ne donne plus de nouvelles

J’ai un ami, appelons-le Jean*, qui à la fâcheuse habitude de se rappeler à moi quand je ne m’y attends pas.

Et là justement, plus de nouvelles depuis un bon moment … Je m’inquièterais presque si je ne le connaissais pas. Quand même, ça fait un bon bout de temps que je ne lui ai pas parlé. Que fait-il ? A t-il un problème ? Bon je me décide à appeler …

Salut Jean, c’est moi, comment vas-tu ?

Ah ! Ben tu n’appelles pas souvent dis-donc. Ça va et toi ? Quoi de neuf ?

C’est vrai qu’en général, c’est plutôt toi qui appelles. Et justement, cela faisait un bail que tu n’avais pas donné de nouvelles, alors je me suis décidé à appeler pour en avoir.

Merci, c’est sympa. Ben écoute tout va bien, j’ai repris le boulot ; après les vacances, il a bien fallu s’y remettre d’arrache-pied !

Et Bonnie*, comment va t-elle ?

Très bien, merci pour elle. Tous les examens sont bons, elle a le moral et veut changer de voie professionnelle. Elle cherche activement une formation. D’ailleurs elle a proposé à son employeur une rupture conventionnelle de contrat (une sorte de licenciement à l’amiable) mais il a refusé. Il lui a dit : « Tu fais du très bon boulot, on ne souhaite pas que tu partes. Si tu tiens absolument à partir, on ne peut pas te retenir, mais alors tu démissionnes. » Tout ça pour ne pas payer quelques euros de plus …

Ah oui, ce n’est pas sympa. Mais ça lui aurait coûté cher au patron ?

Écoute, ne pouvant faire autrement elle a fini par démissionner. Il lui a donc donné son solde de tout compte. Et bien le montant est inférieur de 600 € à celui qu’il aurait dû lui donner sinon ! C’est du grand n’importe quoi, et en plus elle n’a pas droit aux assedic en démissionnant.

Oh tu sais, si elle explique son cas, il est possible qu’elle touche quelque chose quand même.

Oui, c’est ce qu’on nous a dit aussi. Mais par les temps qui courent, je n’y crois pas trop. Enfin, nous faisons tout pour que ce soit le cas … Mais quand même, le patron aurait pu donner 600 € de plus pour nous éviter des problèmes.

Je ne connais pas sa situation à ce patron, mais il me semble que ça marche bien pour lui, alors dans ce cas en effet, je suis assez d’accord avec toi : il aurait pu faire cet effort.

Oui, bon, bref. Voilà les news. Et toi, ça va ?

Oh pour moi tout roule, comme d’habitude. Je croise les doigts mais la vie est belle.

Cool ! Allez bye et à plus ! Au fait, on se rappelle pour une bouffe ?

Ok.

Sacré Jean quand même …

 

*Les prénoms ont été modifiés.

– (Vu 601 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c'est déjà pas facile !
Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...