Amnistie sociale ? Et puis quoi encore ?

Les hommes naissent libres et égaux en droits qu’ils disent … Laissez-moi rigoler c’est clairement de moins en moins vrai. Avec l’amnistie sociale, c’est le retour des privilèges !

Même si tous les délits ne sont pas concernés (et heureusement) je trouve quand même abusé le fait de dire à des grévistes (notez que je n’ai pas dit syndicalistes) qu’ils ne seront pas poursuivis pour tel ou tel méfait :

Allez-y les gars, vous avez carte blanche !

Vous rendez-vous compte, que cela signifie qu’une catégorie de personne n’est pas concernée par la loi ? Ok le périmètre est délimité, mais quand même. Et bizarrement, personne ne semble réagir, tout le monde trouve ça normal …

J’étais déjà révolté quand je lisais que des grévistes avaient séquestrés leur patron pendant X jours et que rien ne leur était reproché (alors que la peine pour ce genre de délit n’est pas anecdotique).

À l’heure où l’on devrait harmoniser les droits (et les devoirs) de chacun, voilà que l’on crée encore plus d’inégalités, de favoritisme, bref, de privilèges. Mais qu’ont donc fait les syndicats pour être honorés de la sorte, qu’ont donc fait les syndicalistes pour bénéficier d’autant de largesses ?

Bel exemple pour les autres …

– (Vu 526 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c’est déjà pas facile !

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...