Le nouvel oxymore : politicien intègre

Au cas où, voici la définition d’un oxymore :

oxymore [n.m.] : Figure de style qui réunit deux mots en apparence contradictoires (exemple : nuit blanche).

L’actualité ne cesse malheureusement de remettre le sujet sur le devant de la scène. Alors peut-être que comme moi vous en avez marre d’entendre parler des nombreux contournements de lois dont font preuve nos « amis » les politiciens, si des noms comme Cahuzac, Thévenoud, Balkany et autres Dassault (j’en passe énormément) vous hérissent le poil, alors peut-être serez-vous intéressés par ce billet.

PoliticienPleinLesPoches

La grande majorité d’entre nous se débat pour survivre dans ce qui est devenue une jungle. Nous espérons toujours élire celui ou celle qui nous sortira de ce marasme durablement. Nous cherchons la personne de référence, l’exemple à suivre … J’ai quand même envie de dire que c’est raté ! À mon sens, pour être éligible il faut un casier judiciaire vierge, ça va épurer déjà pas mal de prétendants, c’est moi qui vous le dis. Et si le casier judiciaire se remplit ? Me demanderez-vous. Et bien ça dépend des cas, mais ce n’est pas bon signe :

  • Le(la) concerné(e) est en cours de mandats ?
    Ils sont tous annulés, il(elle) est obligatoirement démissionnaire et remplacé(e) par un(e) suppléant(e) dans l’attente de nouvelles élections partielles.
    Perte de toutes les indemnités perçues pour les mandats actifs et passés !
  • Le(la) concerné(e) n’a pas de mandat ?
    Et bien il(elle) ne pourra plus en avoir puisqu’il(elle) devient inéligible !

Hop, retour à la « vie civile » avec pertes et fracas, dans la peau du justiciable lambda (faudra qu’ils pensent à trouver un boulot à la sortie de prison, histoire de payer des impôts pour rembourser ce qu’ils nous auront couté).

– (Vu 233 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c’est déjà pas facile !

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

2 réponses à Le nouvel oxymore : politicien intègre

  1. Laurent dit :

    Ben ça ne résout pas grand chose. Ils ont tous un casier judiciaire vierge… tant qu’ils ne sont pas définitivement condamnés

    • Dehel dit :

      Tiens, salut Laurent, ça me fait plaisir de te croiser ici. 🙂

      Tu as parfaitement raison et tu soulèves un point intéressant : Le fonctionnement de la justice française.

      La justice française donne la possibilité à un accusé condamné de faire appel de sa condamnation, de se pourvoir en cassation, … Bref de gagner du temps s’il connait toutes les ficelles et donc de repousser toute condamnation définitive (voire même d’être acquitté). Si son casier est vierge, il le restera donc pendant ce laps de temps et continuera comme si de rien n’était. Même si cette situation est irritante dans certains cas, il n’est pas question de revenir dessus, et si le politicien en question est effectivement malhonnête, on devra faire avec tant que son casier reste vierge.

      Mais il y a des politiciens qui ont été condamnés définitivement. Leur condamnation a même pu être assortie d’une inéligibilité, mais celle-ci a une fin et c’est aussi cela que je déplore.

      D’ailleurs, je me demande ce qu’il se passe quand cette sanction intervient en cours de mandat …

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...