Élire les représentants du peuple à la proportionnelle

Oui, vous l’aurez compris, je suis pour la proportionnelle aux législatives. Pas le scrutin majoritaire uninominal à deux tours (règle actuelle), ni même un scrutin avec une dose de proportionnelle (testé en 1986 sous Mitterrand), non, la proportionnelle intégrale à un seul tour, l’unique, la pure, la vraie ! C’est pour moi un mode de scrutin démocratique permettant de représenter le peuple au plus près de ses différences.

Dans une démocratie qui se veut comme telle, pour choisir 577 représentants il n’y a pas de moyen plus logique que la proportionnelle. Il serait alors probablement plus difficile d’obtenir la majorité absolue mais il y a des affinités, les alliances resteraient donc possibles à l’assemblée. Comment expliquer qu’un parti ayant totalisé 6,91% au premier tour ait 10 députés, alors qu’un autre avec 13,60% n’en ait que 2 et qu’un troisième en obtient 17 avec 5,46% ? Et surtout que les deux gros en aient 316 et 209 avec respectivement 29,35% et 27,12% ? Plus de la moitié (la majorité absolue donc) avec 34,96% (PS + alliés)  ! Mais 34,96% est inférieur à 50%, or il faut plus de 50% pour avoir la majorité absolue, non ?

Le mode de scrutin actuel favorise le bipartisme d’une part et l’hégémonie des deux parties d’autre part. On comprend alors aisément que les « petits » partis réclament cette proportionnelle (FDG, FN, EELV) alors que les deux « gros » s’y opposent (PS et UMP).

Bien sûr, avec un scrutin proportionnel, le FN ferait une entrée fracassante à l’assemblée, ce que personne ne souhaite … Pour échapper à ça on invente des règles et des calculs qui permettent d’ignorer les voix que les français lui donnent, bafouant ainsi le principe même de la démocratie. Le meilleur moyen ne serait-il pas de faire en sorte qu’ils ne la lui donnent pas ? Il est je pense nécessaire de réfléchir à la question, de comprendre pourquoi tant de gens se sentent attirés par le FN pour pouvoir les remettre dans le droit chemin, plutôt que d’inventer des modes de scrutin pour les ignorer …

 

Rappel des résultats du 1er tour

Nombre % Inscrits % Votants
Inscrits 46 082 104
Abstentions 19 712 978 42,78
Votants 26 369 126 57,22
Blancs ou nuls 416 267 0,90 1,58
Exprimés 25 952 859 56,32 98,42

 

Nuances Voix % Exprimés
Socialiste (SOC) 7 618 326 29,35
Union pour un Mouvement Populaire (UMP) 7 037 268 27,12
Front National (FN) 3 528 663 13,60
Front de gauche (FG) 1 793 192 6,91
Europe-Ecologie-Les Verts (VEC) 1 418 264 5,46
Divers droite (DVD) 910 034 3,51
Divers gauche (DVG) 881 555 3,40
Nouveau Centre (NCE) 569 897 2,20
Le Centre pour la France (CEN) 458 098 1,77
Radical de Gauche (RDG) 428 898 1,65
Parti radical (PRV) 321 124 1,24
Extrême gauche (EXG) 253 386 0,98
Ecologiste (ECO) 249 068 0,96
Alliance centriste (ALLI) 156 026 0,60
Régionaliste (REG) 145 809 0,56
Autres (AUT) 133 752 0,52
Extrême droite (EXD) 49 499 0,19

 

[Sources : Le Figaro – Élections : Le PS sans majorité avec la proportionnelle intégrale et Ministère de l’intérieur]

– (Vu 1068 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c’est déjà pas facile !

Taggé , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...