Politiciens, syndicalistes, lois

Ce matin, en parcourant la version internet du Parisien, je tombe sur l’article suivant.

Je ne sais pas vous, mais à chaque fois que l’actualité met le sujet sur le devant de la scène, je me fais la même réflexion. Je ne veux pas faire de politique dans ce billet, je ne m’étendrai donc pas sur les idées et programmes des protagonistes de l’affaire, je ne disserterai pas sur leurs opinions.

Non, un seul sujet me fait réagir : La France est un pays civilisé dans lequel un système juridique a été bâti par des hommes réfléchis qui sont aussi des politiciens.

Alors comment un homme politique peut-il enfreindre une loi ? Et surtout, comment un homme politique peut-il soutenir un autre politique ayant enfreint une loi ? Et enfin, les politiques et les syndicalistes sont-ils au dessus des lois ?

Je suis peut-être un idéaliste mais ces gens devraient montrer l’exemple, respecter les lois et tout faire « bien » pour devenir des références et gagner en respect (et électeurs). Un politique ou un syndicaliste ne devrait jamais parler de « la criminalisation (d’un) mouvement social » alors qu’on s’insurge sur des actions illégales menées lors de ce même mouvement social. Car selon moi, si criminalisation il y a, elle est ici justifiée.

Bien sûr, je serais le premier à dire que les lois ne sont pas parfaites, mais est-ce une raison pour les bafouer ?

– (Vu 535 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c'est déjà pas facile !
Taggé , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...