Nous payons des impôts sur de l’argent que nous ne touchons pas !

Tout le monde connait le principe des taxes et des impôts (il faut bien que l’état ait des fonds) que je résume et simplifie ici : toute personne (physique ou morale) paye des taxes et/ou impôts sur l’argent qu’elle gagne. Donc, vous gagnez de l’argent et vous devez en reverser une partie à l’état, soit. Ce fonctionnement est acquis et je ne vais pas le remettre en cause ici. Mais de tous les tours de force dont un gouvernement est capable (et je ne parle pas spécifiquement de l’actuel), il y en a certains qui semblent quand même totalement surréalistes.

Je vais donc m’intéresser au détail suivant : les taxes et / ou impôts sont payés sur l’argent GAGNÉ ! Dont acte. Mais alors, quid de la CSG en vigueur depuis un moment déjà et maintenant de la Mutuelle obligatoire dans certaines entreprises ? En effet, la façon de faire est la même dans ces deux cas.

Je m’explique.

Parlons de la CSG. Si vous regardez bien votre bulletin de salaire, vous verrez qu’elle est prélevée à la source puisque vous ne la touchez jamais. Soit, pourquoi pas ? Mais si vous regardez mieux, vous constaterez qu’une partie de l’argent ponctionné (qui n’arrive donc jamais sur votre compte en banque) est imposable ! Miracle fiscal qui permet de faire payer un impôt sur de l’argent taxé à la source, oui, un impôt sur une taxe. C’est une double peine (et je reste poli).

Depuis peu, c’est aussi le cas de la mutuelle obligatoire, qui elle n’est pas une taxe. Certaines entreprises ont passé un contrat avec une mutuelle qui devient obligatoire pour leurs salariés (en gros le tarif est réparti de manière équilibrée : 50-50). Sans entrer dans les détails, on peut toujours choisir entre la sienne et celle du conjoint, si elle est aussi obligatoire dans sa propre entreprise. Jusqu’à il y a peu, les 50% de la part du salarié part entrait dans son net imposable de manière normale puisque c’est de l’argent gagné (même si dépensé tout de suite et automatiquement). Mais voilà que désormais, la contribution patronale de la mutuelle est intégrée au net imposable. Et hop, on nous impose sur une taxe payée par notre patron ! Et une double peine de plus ! On en est à quatre, non ?

Impôts et taxes

Coucou, c’est nous !

Ces manipulations permettent de gonfler votre net imposable au-delà de ce qui arrive sur votre compte, ce qui peut parfois contribuer à vous faire passer à la tranche supérieure. Et cela, sans que personne ne dise rien (pas même un petit tube de vaseline en cadeau).

J’attends avec impatience l’annonce gouvernementale pour nous dire que les charges patronales vont entrer dans notre net imposable …

J’ai envie de dire : indignez-vous !

 

– (Vu 296 fois)

A propos Dehel

Je suis moi, et c’est déjà pas facile !

Taggé .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Vous pouvez laisser un commentaire ici ...